Blog

Comment contribuer à l’épanouissement de l’enfant avec la littérature de jeunesse.

Durant le mois de mai 2019 et à travers la célébration de la semaine de la Littérature Jeunesse à l’île Maurice, nous avons pu mettre à l’honneur les écrits pour les jeunes à l’école Paul et Virginie et à l’Institut Français de Maurice. Les élèves de l’école se sont laissé charmer par la beauté de tous ces albums écrits pour eux.

A l’école Paul et Virginie, nous encourageons la visite des auteurs de littérature jeunesse à travers différents projets de classe. Ainsi les élèves ont-ils eu l’opportunité de rencontrer plusieurs d’entre eux, à savoir Nancy Guilbert, Amarnath Hosany, Shenaz Patel, Stéphane Servant et bien d’autres au fil de leur scolarité. Grâce à ces moments, ils peuvent mieux comprendre les rouages de ce flot de mots et d’images qui leur sont proposés dans les albums qu’ils découvrent avec enthousiasme en classe ou à la bibliothèque.

Les bienfaits de la littérature de jeunesse :

Elle peut se transmettre parfois de bouche à oreille, soit lors d’un moment de partage entre adultes et enfants soit lorsque ces derniers décident de lire pour leurs camarades. Grâce à ces échanges, la création d’un bagage culturel commun aux enfants est alors possible. Ils découvrent des personnages comme Marcel d’Anthony Browne, Tikoulou d’Henry Koombes et aussi Boucle d’Or, les trois petits cochons avec qui ils vivent de belles aventures. L’enfant peut soit écouter ce que lui lit l’adulte ou alors raconter lui-même l’histoire à son parent. Il peut aussi, s’il sait déjà lire, entreprendre un voyage tout seul dans l’univers des personnages.

Ainsi la littérature jeunesse permet-elle de transmettre le goût de la lecture mais aussi de l’écriture aux enfants.

A l’école Paul et Virginie, les élèves sont toujours très heureux de poser des questions aux auteurs de littérature de jeunesse locaux ou internationaux, qui arrivent toujours à répondre avec joie aux questions des élèves curieux

Un voyage littéraire sans limite :

Si vous avez l’occasion d’en lire, vous remarquerez facilement que ces textes extraits de la littérature de jeunesse sont très riches et variés et semblent n’avoir peur d’aucun débordement. Ils laissent de la place à la spontanéité et à l’authenticité de l’enfance. L’imagination n’ayant plus de limite, l’émerveillement est à son apogée. Le voyage littéraire est à la fois présent dans le fond du texte mais aussi dans la forme.

Dans cet univers, il semblerait qu’il n’existe aucune limite. La typographie, la mise en page, les illustrations, les jeux de police, l’ensemble est sollicité afin de stimuler un maximum l’imaginaire de l’enfant, et de l’adulte.

Des textes imprimés à l’envers jusqu’aux illustrations en trois dimensions, une multitude de possibilités qui permet à l’enfant de se reconnaître dans les personnages ou pas, de rêver, de vivre beaucoup d’émotions, de croire, d’avoir confiance et de profiter de tout ce que la littérature peut apporter.

Ecrit par Aurélie Fleuriau-Chateau

Nous avons eu la possibilité de demander à Constance, 9ans et demi ce qu’elle pensait de la littérature de jeunesse : « Ce que j’aime avec la lecture c’est que ça me permet de voyager. J’apprends beaucoup de vocabulaire ce qui me permet d’avoir une meilleure orthographe. Je me retrouve dans le monde du personnage tout en restant dans le mien. Grâce à ces personnes qui écrivent pour nous, nous enrichissons nos connaissances. »

Vous pouvez enrichir votre lecture sur le blog « Les p’tits Mots-dits »